Dünya Kadınlar Günü kapsamında İstanbul Özel Saint Joseph Lisesi, Ezgi Çelik’in yazıp oynadığı ve Ani Haddeler Pekman’ın sahneye koyduğu Hoşdeng oyununu ağırlıyor.

“Yok! Deli değilim… Ucundan kıyısından bile geçmedim. Çok şükür. Siz öyle bir baktınız da ben gülünce, ondan söyleyeyim dedim. Ben diyeyim size nereden bu kahkaha; annemden. Zaten garipçe, ezikçe – ne verirsen – hepsi annemden, maşallah! Şans desen şans, kısmet desen kısmet, huzur, sağlık, mutluluk, hep aileden, hepsi aileden…”

HOŞDENG, Türkiye’de on binlerce şiddet mağduru kadından biri. Sadece kocasından değil, babasından, anasından da yemiş dayak. Anası da kendi kocasından… Hiç bitmeyecek gibi gözüken bir çarkın içinde sıkışmış bir kadın.

HOŞDENG, hoş sesli, yaşama gücünü şarkılardan alan bir kadın. Hoşdeng, aynı zamanda kaderine boyun eğmeyip, bu çarkın değişmesi için didinen, oğlunu iyi yetiştirmeyi hayatının gayesi edinmiş bir kadın.

HOŞDENG… Bir kadın hikâyesi.
Yazan – Oynayan: Ezgi ÇELİK
Yöneten: Ani HADDELER PEKMAN
Dramaturji: Bilgesu KASAPOĞLU
Dekor ve Işık tasarımı: Cem YILMAZER
Müzik: Barış DİRİ
Efekt: Oğuz KAYNAK
Dekor uygulama: Muhtar PATTABANOĞLU
Fotoğraf: Ramin MATİN
Afiş tasarımı: Ali YILMAZ
Oyun süresi: 65 dk.

***

A l’occasion de la journée internationale des femmes le lycée Saint Joseph accueille la pièce « Hoshdeng » écrite et interprétée par Ezgi Çelik et mise en scène par Ani Haddeler.

« Non, je ne suis pas folle… Je n’ai même pas frôlé le seuil de la folie. Dieu merci. Je tiens à le dire. Car vous avez jeté un tel regard vers moi quand j’ai ri. Je vais vous dire l’origine de ce rire ; il vient de ma mère. De toute façon, j’ai tout hérité de ma mère : l’étrangeté, mes manières d’opprimée -tout ce que vous voulez-. Tout ça, je le dois à ma mère, machallah ! Que ça soit la chance, le destin, la paix, la santé, le bonheur, c’est l’héritage de ma famille, ça vient de la famille… »

HOSHDENG est l’une des femmes victime de la violence en Turquie. Elle a été battue non seulement par son mari, mais aussi par son père, sa mère. Et sa mère avait été battue par son mari… Une femme enfermée dans un cercle vicieux qui semble éternel.
HOSHDENG est une femme qui a une belle voix, elle puise sa force vitale dans les chansons.
HOSHDENG est une femme qui ne se soumet pas au destin, qui essaye de briser ce cercle vicieux. Son but dans la vie est de donner une bonne éducation à son fils.
HOSHDENG…
Une histoire de femme.

Ecrite et interprété par Ezgi Çelik
Mise en scène : Ani Haddeler Pekman
Dramaturgie : Bilgesu Kasapoğlu 
Décors et Lumières : Cem Yılmazer 
Musique : Barış Diri
Photographies : Ramin Matin 
Affiche : Ali Yılmaz 
65 min. / sans entracte

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s